31 août 2020

Comment une application aide à dénicher la prochaine génération de stars du football

Editeur :

Forbes

-

Aller à l'article

Samy Mahour n'avait pas renoncé à son rêve de jouer en professionnel, même si beaucoup d'autres l'avaient abandonné.

"On m'a dit qu'il était impossible de signer dans un centre de formqation", explique Mahour dans une vidéo relatant son parcours.

"Les gens qui ne m'aiment pas essaient de me décourager. Ils me disent 'tu as 16 ans, c'est trop tard'.

"Mais ce n'est jamais fini."

En juin, contre toute attente, Mahour, alors âgé de 17 ans, a signé un contrat professionnel de deux ans avec le club belge KAA Gent. Son chemin vers sa signature en pro n'a pas été le chemin typique des jeunes footballeurs.

Alors que la plupart des joueurs font partie d'un centre de formation dans un club professionnel avant de devenir professionnels, Mahour a perfectionné ses compétences en jouant au football de rue avec des amis à Bonneuil-sur-Marne, en banlieue sud-est de Paris.

Pour son parcours inhabituel, du football amateur à un contrat pro avec un grand club belge en quelques mois, Mahour doit beacoup à l'application.

Les performances de Mahour pour son équipe amateur l'ont fait identifier comme une star potentielle sur Tonsser, une application permettant aux jeunes footballeurs de mettre en valeur leurs compétences. Tonsser invite les joueurs amateurs à suivre leurs propres statistiques et performances, ainsi qu'à télécharger des vidéos d'eux-mêmes en train de jouer.

Fondée il y a cinq ans, l'application est utilisée par près de 1,5 million de joueurs âgés de 13 à 19 ans. Beaucoup l'utilisent pour les aspects sociaux qu'elle offre, comme la possibilité d'être nommé dans "l'équipe de la semaine" de leur championnat ou d'être élu homme du match par leurs coéquipiers.

Pour d'autres, comme Samy Mahour, l'application offre une plateforme permettant aux joueurs dont les compétences ont été négligées pour attirer un club professionnel.

Peter Holm, PDG et cofondateur de Tonsser, explique que l'entreprise travaille avec "un groupe de clubs sélectionnés" qui utilisent la plateforme pour trouver et attirer des joueurs non découverts.

"Ils ont accès au produit, mais nous les aidons aussi à comprendre les données. Et c'est vraiment la partie la plus importante - vous pouvez avoir une tonne d'informations, une tonne de données, mais vous devez comprendre les données", me dit Holm dans une interview.

"Nous pensons que là où nous pouvons apporter la plus grande valeur, c'est pour les clubs qui veulent regarder d'une manière différente et accélérer leurs stratégies de jeunesse grâce à la technologie."

Parmi les clubs partenaires de Tonsser figurent Crystal Palace, le FC Copenhague, l'AZ Alkmaar et le Red Star, basé à Paris, qui a invité Samy Mahour pour un essai avant de lui proposer un contrat au KAA Gent. Selon M. Holm, l'année dernière, plus de 200 joueurs inscrits sur l'application ont signé avec des académies européennes.

Les clubs de haut niveau recherchent des joueurs de plus en plus jeunes dans le but de trouver la prochaine star, mais Holm pense qu'il y a plusieurs raisons pour lesquelles certains jeunes joueurs passent encore inaperçus.

"Vous ne pouvez être qu'à un seul endroit à la fois et avec 100 millions de jeunes joueurs dans le monde, il serait arrogant de penser que les clubs peuvent suivre tout le monde sans utiliser les informations à l'échelle et la technologie disponible", dit-il.

"Nous pensons que le système qui a été construit jusqu'à présent a été de servir les clubs de manière à ce qu'ils suivent les joueurs à travers les rangs.

"Si nous regardons l'Angleterre, par exemple, si vous êtes en dehors du système d'académie, vous êtes étiqueté comme n'étant pas assez bon. Nous pensons qu'il y a tellement de raisons pour lesquelles de bons joueurs peuvent sortir de ce système."

Équipe de la semaine sur l'App

Une perte de motivation, des blessures et une mauvaise relation avec l'entraîneur sont autant de raisons pour lesquelles les joueurs adolescents peuvent se développer à des rythmes différents.  

"Il peut y avoir une tonne de raisons pour lesquelles les joueurs de 14, 15, 16 ans et plus ne réalisent pas leur potentiel", explique Holm.

"Nous ne parlons pas de talent, nous parlons de potentiel. Et nous pensons que personne ne connaît le potentiel d'un joueur individuel tant qu'il n'est pas placé dans les bonnes circonstances, dans le bon environnement."

Les tournois de jeunes sont un autre moyen de donner aux joueurs de l'application l'occasion d'impressionner. Tonsser organise une équipe de joueurs non signés sur l'application, qui ne se sont jamais rencontrés, pour participer à des compétitions de haut niveau. L'année dernière, Tonsser United a tenu tête à des équipes comme le Paris Saint-Germain et la Juventus lors de la Vinci Cup, un prestigieux tournoi pour les moins de 15 ans qui attire les découvreurs de talents.

Ces événements sont également importants pour le modèle économique de Tonsser. L'entreprise, qui a levé environ 10 millions de dollars auprès d'investisseurs, tire l'essentiel de ses revenus de partenariats avec des clubs et d'accords de parrainage. Adidas, par exemple, sponsorise les équipes de Tonsser United .

Selon M. Holm, le téléchargement de l'application restera gratuit pour les joueurs, l'un des principaux objectifs de la société étant d'encourager les joueurs amateurs à continuer à jouer et à apprécier le football.  

"Il y a une grande tendance des joueurs amateurs à s'arrêter à l'âge de 17 ou 18 ans. Nous voulons les inciter davantage à continuer en leur fournissant des statistiques, des vidéos et d'autres éléments interactifs qu'ils peuvent partager avec le vestiaire et l'ensemble de l'écosystème", explique-t-il.

"Certains joueurs peuvent devenir professionnels, d'autres peuvent rejoindre un club amateur d'un niveau supérieur au leur et d'autres encore peuvent continuer à jouer dans leur club actuel. Il s'agit de vous aider à vous sentir comme un professionnel, quel que soit le niveau auquel vous jouez, et à être le meilleur possible."

Actuellement présent dans neuf pays européens, la France étant son principal marché, Tonsser a l'ambition de s'étendre à d'autres continents et de jouer "un rôle central" dans la croissance du football féminin chez les jeunes.

"Nous voulons démocratiser le football pour que vous ayez un accès égal aux opportunités, quel que soit votre sexe, votre âge, l'endroit où vous jouez ou le degré de privilège de votre famille", explique Holm.

"Nous pensons que notre rôle est aussi de motiver les joueurs à se présenter aux entraînements et aux matchs et de faire en sorte que cela reste amusant.

"Notre mission est de donner à chaque jeune joueur les moyens de libérer son potentiel."

aller en haut