8 juin 2016

Tonsser veut découvrir la star du football de demain

Editeur :

TechCrunch

-

Aller à l'article

La société Tonsser, basée à Copenhague, a pour mission de découvrir la star du football de demain. La startup a travaillé sans relâche à la construction d'un réseau social vertical destiné principalement aux jeunes footballeurs et à la transparence du football lui-même.

Les fonctionnalités de l'application iOS et Android incluent la possibilité de créer son propre profil de footballeur, de télécharger et de partager des photos et des vidéos des moments forts des matchs, d'ajouter diverses statistiques sur les matchs et les équipes, et de suivre d'autres clubs et joueurs. On peut voir Tonsser comme un mélange d'Instagram, de LinkedIn et d'un jeu vidéo comme Football Manager, mais pour de jeunes footballeurs réels.

Mais l'objectif plus large est d'apporter plus de transparence à l'industrie du football européen et de s'assurer que les talents prometteurs ne passent pas à travers les mailles du filet. C'est une mission qui passionne Peter Holm, cofondateur et PDG, même si, contrairement aux deux autres fondateurs de la société, Simon Hjære et Jeppe Curth, il n'était pas assez bon pour devenir professionnel.

"Lorsque j'étais un jeune footballeur de 15 ans plein d'espoir, originaire de Vadum, une petite ville du nord du Danemark, le maximum que je pouvais obtenir si je jouais un bon match ou marquais un but était de figurer dans le journal local. Ensuite, ma mère le découpait et le mettait dans notre album. C'était tout", raconte-t-il.

"Comme tout autre jeune joueur de football, ce que je voulais vraiment, c'était la possibilité de me faire remarquer et de présenter mes performances et mes réalisations au bon public, comme les adversaires, les coéquipiers, les entraîneurs, les recruteurs ou peut-être un futur club. Ceux qui comptent".

C'est ainsi qu'est née l'idée de Tonsser, qui a donné naissance à ce que Holm appelle un "terrain de jeu motivant" pour les joueurs de football, rempli de statistiques, de récompenses, d'idées et de reconnaissance. "Un réseau social qui donne du pouvoir aux joueurs de football dans une version réelle de mon jeu préféré, Football Manager", ajoute-t-il.

Ces statistiques sont extraites des données officielles des ligues de football des jeunes dans les pays où Tonsser a été lancé (actuellement le Danemark, la Norvège, la Suède, l'Espagne, l'Italie et la France) et proviennent des joueurs qui ont rejoint l'application. C'est cette approche "ascendante" et la possibilité d'interroger ces données qui, selon Holm, pourraient contribuer à changer le football lui-même.

"Pendant trop longtemps, le football a été une industrie opaque dirigée par les mauvaises personnes. En créant la transparence dans le monde du football de haut en bas, nous pensons que Tonsser peut démocratiser le football et remettre les joueurs dans le siège du conducteur de leur propre carrière", dit-il. "Je ne veux même pas spéculer sur le nombre de joueurs talentueux qui ont été perdus parce que leur destin a été déterminé par une intuition individuelle. Tonsser est là pour aider les footballeurs à libérer leur potentiel".

Entre-temps, le potentiel de Tonsser a été perçu par les investisseurs et les partenaires. La startup est soutenue par Wellington Partners, SEED Capital Denmark, et un certain nombre d'investisseurs européens anonymes, qui ont investi jusqu'à 2,5 millions d'euros en fonction de la réalisation de certains objectifs.

Récemment, Nike a demandé à Tonsser d'identifier les joueurs de football les plus prometteurs au Danemark, âgés de 16 à 21 ans, tandis que des clubs européens, dont l'Ajax, lui ont demandé comment ils pourraient utiliser les données de l'application pour repérer des talents.

aller en haut